jeudi 10 août 2017

Les caricaturistes québécois (2): Berthio

Sur le site Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

« Hot-Bob », Le Jour, 1976

Né à Montréal, le 12 décembre 1927, Roland Berthiaume (Berthio) complète ses études classiques au Collège Sainte-Marie en 1948 et étudie deux ans dans une école spécialisée en dessin publicitaire à Montréal.

Au cours des années 1950, il produit des caricatures politiques pour les journaux La Réforme, L'Autorité, Vrai et La Patrie

Entre 1959 et 1965, il travaille à titre de caricaturiste humoristique pour les quotidiens La Presse et Le Nouveau Journal.

Encore un autre voyage d'urbanistes, 14 août 1963


Entre 1965 et 1973, il réalise la caricature éditoriale pour le journal Le Devoir

Le Devoir, 1967

Entre 1973 et 1989, il dessine des caricatures éditoriales, politiques et humoristiques pour les quotidiens Le Jour, Le Devoir, Montréal-Matin, l'hebdomadaire Dimanche-Matin et les magazines L'Actualité et Croc.

Caricature de Jean Chrétien publiée dans CROC.

Caricature de Camil Samson, CROC #13

Caricature de Gilles Vigneault, CROC #15-16

Caricature de Jean-Pierre Ferland, CROC #33

En 1989, il succède à Raoul Hunter au quotidien Le Soleil à Québec et y achève sa carrière en 1997.

Il a également dessiné des caricatures pour l'émission Noir sur Blanc à Radio-Canada animée par Denise Bombardier.

« La rénovation nationale », 1965


Distinctions

Deux fois lauréat au Salon International de la Caricature de Montreal (1964 et 1966).

Prix Olivar Asselin de la Société Saint-Jean-Baptiste pour son oeuvre dans le domaine journalistique en 1973.


Publications

«Un monde fou» aux Éditions du Jour en 1961
«Les cent dessins du Centenaire» aux éditions Parti Pris en 1967
«Pierre, Jean, René et les autres» aux Éditions Libre expression en 1980 
«Face à farces - Berthio» dans un album édité par la revue CROC en 1981


AJOUT

Pour les plus jeunes qui n'auraient pas compris à quoi fait référence le dessin «Hot-Bob» en haut de page, voici la couverture du magazine Le Maclean de novembre 1975:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire